Coup de coeur, Visite

Visite de la Savonnerie « Le Fer à Cheval »

3a576f_ea44cbddd27740e796e8516fc21a24ea~mv2

 

J’en parle j’en parle j’en parle….et si je vous y amenais plutôt ?! 😊

Prêts à faire un voyage dans le temps et à découvrir la méthode de fabrication ?

Alors c’est parti pour la visite guidée de l’emblématique Savonnerie ! 

 

Au détour d’une rue, on hésite à entrer, on ne s’imagine pas que derrière ce mur se trouve une authentique usine, celle de l’époque, celle d’une fabrique de bougies qui deviendra progressivement une usine de savon, celle à côté de laquelle j’ai grandi…

L’odeur m’est familière et c’est toujours un vrai bonheur de me rendre sur place pour faire mes petits achats! Oh bien entendu, je pourrais commander sur internet via la boutique en ligne mais ce serait passer à côté du charme fou de cette petite boutique d’usine, et puis surtout entre cette Savonnerie et moi, c’est une véritable histoire d’Amour ! ❤️

L’Amour que l’on ressent sur place également…
L’Amour d’un métier, celui de maître savonnier, qui se transmet de génération en génération car il n’y a pas d’école pour se former…
L’Amour d’une recette souvent imitée mais jamais égalée et d’un savoir-faire défendu au quotidien…

C’est justement cet Amour là qui a sauvé la Savonnerie d’une fermeture certaine il y a 3 ans!

Une famille belge l’a rachetée, a beaucoup investi au niveau de la chaîne de production, a également embauché du personnel tout en s’engageant à conserver ce précieux héritage.

Aujourd’hui, la Savonnerie du Fer à Cheval c’est :

  • 35 employés
  • 3 hectares
  • 3000 tonnes par an de savon
  • 8000 tonnes par an de lessive
  • 5 marques en son nom

Les 2 activités principales sont donc la production de savon (50%) et la production de lessive, poudre, liquide ainsi que détergent.

L’architecture est restée intacte! La saponification se fait toujours dans le plus vieux bâtiment de l’usine qui date de 1856….sa magnifique charpente en bois de châtaignier y abrite d’ailleurs les 7 chaudrons d’époque qui sont toujours en activité.
Le four d’antan a été conservé mais il n’est plus utilisé, comme le tout 1er chaudron en briques, véritable patrimoine de l’histoire de l’industrie marseillaise. Pour l’anecdote, la fabrication du savon se faisait en continu, de jour comme de nuit, avec un « maître du feu ».

Que sait-on de l’histoire du savon ? 

Les premières traces ont été découvertes à l’époque égyptienne puis, le savon solide est vraisemblablement apparu chez les gaulois. Le mot gaulois « sapo » a d’ailleurs donné le mot « savon ».
L’origine du savon de Marseille provient du savon d’Alep en Syrie. (Sa composition diffère cependant car le savon d’Alep contient de l’huile végétale de baie de laurier).
A la suite des croisades, le mode de fabrication s’est alors répandu en Italie, en Espagne et en France (Toulon, Salon de Provence et Marseille qui s’affirme comme le 1er lieu de production).
Dès le 16ème siècle, l’appellation commence à s’installer.
L’édit de Colbert marque un tournant historique en 1688 puisqu’il va fixer la recette avec l’utilisation exclusive de graisses végétales (et interdit par exemple le recours au beurre).
Au début du 19ème siècle, tout s’accélère : les richesses des colonies sont exploitées et la Savonnerie se fonde. Marseille a d’ailleurs une exploitation extraordinaire (café, fruits,…) : c’est l’âge d’or, on va recenser à cette époque 120 fabriques de savon ! De nombreuses personnes y travaillent, le savon fait vivre des familles entières !
Les années 1950 quant à elles, marquent le déclin : les machines à laver et les détergents de synthèse arrivent sur le marché.
Si elle veut survivre, la Savonnerie va devoir s’organiser, elle développe alors les poudres pour ces machines là. Pendant quelques années, les marques « le Chat » et « le Chat Machine » y ont d’ailleurs été fabriquées (suite au rachat en 1974 par le groupe Salador).

Au fait, à quoi reconnait-on un VRAI savon de Marseille ??? 

La question peut paraître étrange mais vous pouvez trouver du savon de Marseille…made in China ou made in Tunisia ou autres ! En effet, l’appellation n’est pas protégée, elle est tombée dans le domaine public donc il faut être bien vigilant… Ce flou artistique a conduit 4 savonneries à créer l’Union des Professionnels du Savon de Marseille. Ainsi, les savonneries Marius Fabre, le Sérail, le Fer à Cheval et la Savonnerie du Midi ont signé une charte qui réunit 3 critères :

🌸La formulation (à base de 4 ingrédients : huile végétale, eau, sel et soude*) sans additif, sans colorant, sans graisse animale et sans parfum.
*le savon noir ne contient pas de soude mais de la potasse
🌸Le procédé de fabrication (la saponification se fait à chaud par un maître savonnier selon un procédé marseillais en 5 étapes)
🌸L’origine géographique IGP (indication géographique protégée) qui est l’AOC des savoir-faire (la dentelle de Calais et les couteaux Laguiole ont la même démarche d’ailleurs)

3a576f_8a9810fe1f014ad9a85bcbc05b142bef~mv2
Cette charte est une garantie pour le consommateur et afin de vous simplifier la vie, vous pouvez repérer rapidement un vrai savon de Marseille grâce à ce logo.

Maintenant que vous savez tout, continuons notre visite guidée sur le plan technique : la fabrication 

Imaginez un hangar avec 7 énormes chaudrons…
Sentez cette odeur si particulière qui titille vos narines…
Le maître savonnier s’agite et veille au grain car à cet instant précis de la visite, la manœuvre est délicate ! Être maître savonnier est un savoir qui, au-delà de la technique, passe aussi par les sens…

Si vous levez les yeux, vous apercevrez la Vierge. A l’époque, le matériel utilisé par les maîtres savonniers était différent, ce qui rendait le métier très dangereux. Ils demandaient donc à la Vierge de les protéger. La « Bonne Mère », comme on dit à Marseille, est restée là au fil des années et surplombe toujours les chaudrons.

D’ailleurs, le saviez-vous ? Au 19ème siècle, la coutume était de baptiser sa marque avec un mot (ou une expression) évoquant le bonheur ou la chance. Il était d’usage de penser que, grâce à cela, l’activité allait être placée sous les meilleurs auspices…il s’avère que la Savonnerie du Fer à Cheval vient de fêter ses 160 ans ! 😉

 

L’étape de la saponification se surveille donc comme le lait sur le feu…
Il faut 7 jours pour faire un savon et les différents chaudrons attestent de l’avancement du processus : cuve vide par ici, cuve bouillonnante par là ou cuve terminée et prête à passer à l’étape suivante !
Les couleurs ne sont jamais mélangées : vous trouverez toujours une seule couleur par chaudron.

Lorsque la saponification et la mesure sont terminées, le savon coule par un tuyau, il est stocké pendant 1 à 2 jours pour qu’il décante. Il passe ensuite dans l’atelier de moulage qui va réchauffer la pâte. Commence ensuite la phase de cristallisation. L’atomiseur permet le passage de l’état liquide à l’état solide : le savon va être pulvérisé pour évacuer un maximum d’eau (dans la formule, aux 72% d’acides gras s’ajoutent 28% d’eau).

3a576f_9da7474f41fc492db8ee921a4a6a9128~mv2
L’atomiseur et la phase de cristallisation

 

3a576f_d47234067b3345059a87691f165607ae~mv2

 

Les bondillons obtenus sont soit emballés dans des sacs de 25kg et vendus à d’autres savonneries soit moulés en barre.

 

 

Chaque barre sera découpée en cubes, les cubes seront estampillés sur les 6 faces puis emballés et vendus à leur tour.

3a576f_1dc8c1b4c068470e8a67982441fe9003~mv2

 

Vous trouverez 2 sortes de savons, un beige et un vert.
Ils ont les mêmes propriétés et contiennent 1% de glycérine. Seul le savon beige contient de l’huile de palme, c’est ce qui donne la couleur. Ce savon est plus dur et plus facile à travailler. L’huile de palme utilisée représente une part infime par rapport à celle de l’industrie alimentaire mais, soucieux de l’environnement, les dirigeants de la Savonnerie cherchent des solutions alternatives. Le savon vert, quant à lui, contient de l’huile d’olive (on utilise en cosmétique la 2ème pression) ainsi que de l’huile de copra (va faire mousser). L’odeur de ce savon est d’ailleurs beaucoup plus forte !

Connaissez vous les bénéfices du savon de Marseille ? 

Atout numéro 1 : il est hypoallergénique et reconnu par les professions médicales.
C’est aussi un savon multi usages : hygiène corporelle, lessive, détachant, détergent…on peut tout remplacer ! Qui n’a pas grandi avec d’ailleurs ?!
Il est également biodégradable donc pas nocif pour l’environnement et enfin il est très économique! Vous l’avez constaté avec mes autres articles : j’ai beau essayer de dépasser les 3€ pour un produit fait maison je n’y arrive pas 😝! A titre d’information on compte 30 douches pour 100gr de savon…

Quelques petites précautions…

Il faut tout de même faire des tests sur votre peau… Ce savon ayant un PH différent, il peut l’assécher. Il n’est pas recommandé pour les peaux très sensibles ni pour celles des bébés (mais pour la lessive oui). Si vous avez de l’acné ou du psoriasis, sachez que les résultats sont excellents d’après les dermatologues ! Essayer ce savon pendant 1 semaine c’est aussi parce que la peau est (malheureusement) habituée aux produits du commerce….les produits bien chimiques que j’aime tant ! 😓

Vous êtes convaincus et souhaitez en acheter ? 

Très simple ! Il y a la boutique d’usine, la boutique en ligne dont le lien est ci-dessus et….cerise sur le gâteau il est possible de trouver le véritable savon de Marseille chez une centaine de détaillants ! Ce réseau existe à Marseille bien sûr et à Paris, il est actuellement en plein développement.

Je terminerai cet article avec une petite astuce pour bien le conserver : rangez-le dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière pour qu’il garde sa couleur…et son poids !

J’espère que cet article vous a plu ! En tous cas merci d’avoir lu ce long pavé !

3a576f_b88b77219fa14348a7b331a570b6c39d~mv2

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s